Relation ville-port

L’évolution récente des relations entre la ville et le port est tout autant marquée par les changements survenus dans l’activité portuaire que par les nouvelles dynamiques urbaines. Les mutations de l’activité des ports s’expliquent par les révolutions technologiques, par la chute rapide de la valeur de certaines marchandises (produits dérivés du pétrole) et par l’accroissement quasi illimité de la taille des navires. Celui-ci induit des déplacements des activités portuaires vers de nouveaux sites à la périphérie des agglomérations. Ces évolutions accélérées bouleversent l’équilibre des cités portuaires autant dans leurs composantes spatiales que dans leurs composantes humaines. Simultanément, les citadins, de plus en plus en quête d’une « ville à vivre » manifestent un nouvel intérêt pour les espaces littoraux, côtes naturelles ou linéaires portuaires. Le port devient un espace patrimonial, culturel. Cette volonté de regarder la ville comme un paysage invite à repenser le projet urbain, à le considérer comme soucieux de patrimoine, de mémoire et d’environnement. Aussi, les vastes espaces libérés –ou libérables- par l’activité portuaire deviennent-ils très enviables et très recherchés, véritables enjeux de négociation entre les acteurs publics et privés. Cependant, les autorités portuaires, qui raisonnent sur le long terme, considèrent que les espaces inoccupés ou sous-utilisés peuvent redevenir, demain, indispensables pour répondre à l’évolution du trafic.

« Porto Antico de Genova. Photo Pierre Massis »

 Compte tenu de la complexité du management global, le retour de l’autorité locale est considéré comme fondamental, car elle est dispose de tous les atouts pour partager une vision, développer les politiques et fixer des limites (ex : définir le niveau acceptable de bateaux de croisières dans le port), dans un contexte où les défis des ports sont partagés avec les villes : changement climatique, pollutions de l’air et des eaux, bruit, tourisme non maitrisé… Le consensus doit être le point central entre la municipalité et l’autorité portuaire ; il doit pouvoir évoluer en consortium avec le voisinage (associations de riverains, entreprises, villes voisines), dans un cadre citoyen et transparent. Dans la lignée des événements déjà organisés depuis 2019 par le Réseau des Aménageurs sur la relation ville-port, des évènements devraient être organisés en 2022-2023.